La tahitienne Vahine Fierro devient championne du monde de surf junior

La tahitienne Vahine Fierro a battu la hawaiienne Summer Macedo en finale en remportant le Championnat du Monde Junior Jeep 2017 – Femmes, devenant ainsi la première Tahitienne à remporter un titre mondial WSL. La victoire a été le point le plus important d’une série spectaculaire.

« C’est une façon extraordinaire de mettre fin à ma carrière junior et de débuter la saison 2018 », a déclaré Fierro. « C’est la première fois que je participe au Championnat du monde junior et gagner est si inattendu, surtout quand j’étais sur le point de rater l’événement.

Vahine Fierro, a grandi sur l’île de Huahine mais a appris à surfer à Tahiti. Elle  « ride » sur les vagues avec la fluidité et la prouesse athlétique d’une danseuse polynésienne. Sous la houlette de son entraîneur, Hira Teriinatoofa, elle s’est qualifiée en Europe et a obtenu un laissez-passer comme surfeuse junior n°5. Elle n’a pas laissé passer l’occasion.

@World Surf League

« Aujourd’hui c’était la folie avec beaucoup de belles vagues à surfer ; après quelques jours de relâche, nous étions tous tellement excités que c’était plus facile. C’était ma troisième finale avec Summer, ce qui est vraiment cool, car nous sommes de bonnes amies. Je ne sais pas quoi dire, je n’arrive pas à y croire. »

Il y a eu de longue journée d’attente avant la finale à Kiama. Mais avec une houle décroissante et à seulement quelques jours de la fin de la compétition, Travis Logie, sous-commissaire du WSL, a été forcé d’appuyer sur la détente. Un total de 28 manches ont été disputées en 12 heures, les deux finalistes ont participé à quatre manches durant la journée. L’endurance et la fatigue étaient un facteur important.

Contrairement à son ami Vahine Fierro, Summer Macedo est une figure bien connue, une des surfeuses d’exception qui émerge du vivier des talents hawaïens. Elle s’est déplacée méthodiquement au cours des premiers tours, surpassant constamment ses adversaires avec puissance et précision. En finale, elle a tenu bon et s’en est tenue à son plan, mais la tahitienne a été plus forte. Elle aura une autre chance l’année prochaine.

@World Surf League

Vahine Fierro a parcouru un chemin difficile jusqu’ à la finale qui a commencé en plein milieu de cette saison alors qu’elle avait raté la qualification de trois places. Après une performance étonnante dans d’autres championnats régionaux Juniors, la jeune Tahitienne s’est vu attribuer un Wildcard au WJC et n’a pas laissé passer la chance. Vahine Fierro a amélioré ses résultats à chaque manche et a conservé sa meilleure performance jusqu’ à la finale où elle a rencontré Summer Macedo. Elle a pris l’avantage en restant en tête avec un total de 12,83 manches. Summer Macedo n’a pas réussi à trouver son rythme, laissant Vahine devenir la première championne du monde WSL originaire de Tahiti.

Articles similaires